fbpx

REJOIGNEZ LE VOYAGE ! 10% de réduction sur le premier achat.

Wilden.herbals meets / Entretien avec Laura Zura-Puntaroni de Festa Foresta

Au cours de la deuxième semaine de décembre, nous avons été les invités de Forest Jungle Market, un marché de Noël inhabituel. Une véritable jungle installée au cœur de Milan où vous pourrez vous réfugier du froid et du chaos de la ville.

L’événement comprenait non seulement une sélection d’articles de mode de Festa Foresta mais aussi les parfums de Masque Milano la nouvelle collection de bougies de 23bassi et les plantes des les Géorgiques . Et ils n’ont pas pu manquer nos nos tisanes !

Festa Foresta est une marque née de la vision créative de Laura Zura-Puntaroni, inspirée par les concepts clés de Nature et Enthousiasme. Chacune de ses créations, conçue et prototypée à Milan, est ensuite fabriquée avec le plus grand soin dans de petits ateliers. Dès le départ, il nous a semblé qu’il s’agissait d’un projet dont la philosophie était très proche de la nôtre, comme elle le raconte.

Parlez-nous de votre parcours et de votre formation

J’ai une formation d’architecte, j’ai étudié à l’école polytechnique de Milan et j’ai obtenu mon diplôme en 2017. Après avoir travaillé quelques années dans un grand studio à Milan, ma marque est née au printemps 2020. C’est à une période particulière de ma vie que j’ai compris que je devais orienter mon chemin vers quelque chose que j’aimais complètement et qui m’appartenait totalement. Je me suis lancée dans ce projet avec le désir de faire quelque chose qui me ressemble, qui reflète mon monde et mon imagination. Le projet est né spontanément sans grandes stratégies ou études de marché, ce n’est pas quelque chose d’étudié sur un bureau mais une évolution de mon être. C’est de là que vient la Festa Foresta.

Comment décririez-vous Festa Foresta ?

Simple – parce que la simplicité est peut-être la chose la plus difficile à réaliser de nos jours – mais aussi durable, spontanée et transparente.

Quel type de travail faites-vous sur les tissus, comment les choisissez-vous et comment créez-vous des motifs ?

Il y a une partie recherche qui consiste à prendre soin de moi. Tout d’abord, par le biais de salons professionnels consacrés aux matériaux durables, en particulier le lycre, les matériaux extensibles et les matériaux pour le bain. J’aime avoir l’occasion de rencontrer des fournisseurs et de présenter mon projet.

Les rapports se poursuivent ensuite en ligne, ce qui donne lieu à la plus longue phase de test avant l’approbation finale du matériel. Le calendrier dépend de la collection, mais il dure généralement une année entière au cours de laquelle j’essaie moi-même le modèle et le tissu pour en comprendre les performances.

Le dessin du modèle ne précède pas toujours le choix du tissu, parfois c’est l’inverse qui se produit. Dans le cas de notre dernière collection, qui était très petite et réalisée à partir d’un stock de soie et de laine, par exemple, j’ai d’abord trouvé le tissu, puis les patrons sont nés. Dans ce cas, c’est le motif qui s’est adapté aux caractéristiques du tissu.

C’est rarement le cas pour les costumes, car c’est généralement le tissu qui soutient le modèle.

Comment est née la collaboration avec Wilden.herbals ?

Tout commence dans le monde de l’architecture, par des contacts ou des amitiés dans ce domaine. Nous nous sommes approchés l’un de l’autre parce que je suis curieux de nature et parce que j’ai trouvé que nos valeurs et nos façons de faire étaient similaires.

Ce que je voulais faire à ma manière, c’était promouvoir une marque similaire à la mienne, une marque qui parle un langage commun avec le mien et qui croit aux mêmes choses que moi. Et aussi qu’il a été fait par le même type de personnes.

Sain et sauvage, telle est la devise de Wilden.herbals. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Pour moi, être en bonne santé est lié au concept de se sentir bien dans son corps, qui est au cœur de ma marque. Elle se rapproche également du concept de faire la paix avec son corps.

Et puis quoi de mieux que le mot “sauvage”, ma marque s’appelant “Festa Foresta” ? Dans une de mes dernières collections, celle de sous-vêtements en tissus biodégradables, un des concepts était justement cette idée de la femme primordiale, libre, sauvage, sans restriction. Quand je pense à ce mot, je pense à la sphère féminine qui est au cœur de ma marque.

0